Les délits d’écriture

lecteur.jpg 

Méline s’est laissée mener, discrètement aux aguets. Elle a repéré le titre du film choisi, mais n’a pas eu le temps d’en regarder l’affiche. 

Elle a l’estomac un peu noué, d’autant que Sélim lui a conseillé de bien regarder l’écran dès que le noir envahirait la salle. Elle s’attend à toutes sortes de choses, mais son blindage psychologique présente de temps en temps quelques fuites. 

Sélim, lui, s’en veut un peu. Il a un peu l’impression d’être l’agresseur dans cette histoire. 

Il s’excusera, confus, après le film. 

Pendant les deux heures de projection, Méline, absorbée, ne bronchera qu’une seule fois, à la fin du défilement des caractères, en chuchotant, pendant une pause de la bande son : 

- Mon Dieu… « Les Electrons Libres »… 

(…)

Elle n’a pas dit un mot. Ou pratiquement si peu, rien, en tous cas, qui a pu avoir un rapport avec ce qu’elle vient de voir. 

Elle affiche une attitude neutre, s’est contentée de remercier Sélim, mais elle semble édifiée. 

Lui, il a pu enfin apercevoir, de manière très fugitive, le nom de Verrest au cours du générique, mais c’est un peu comme si le réalisateur avait cru se sentir obligé de le mentionner. A dire vrai, s’il avait pu assister à la totalité du long métrage la première fois, il lui aurait peut-être échappé. 

Sur le chemin du retour vers le Clos Verlaine, ils n’échangent pas davantage de mots. Sélim a amplement le temps de se dire que, en fin de compte, cette deuxième soirée devant «La Boîte de Pandore » lui apporte très peu d’éléments s’additionnant à ses premières notes. Au contraire, à la limite, il s’est donné involontairement plus de temps à examiner les techniques de tournage que les détails du scénario. C’est d’ailleurs Méline qui finit par dire : 

« Dommage qu’on n’ait pas le temps d’attendre la sortie du DVD… visionner, revenir sur les images, décrypter les quelques propos… 

- Vous avez remarqué aussi cette économie dans les dialogues ? 

En guise de réponse, Méline soupire, dans une phrase empreinte de lassitude : 

- On en parlera demain, à tête reposée, si vous le voulez bien, Sélim… En tous cas, bravo pour votre découverte… 

- Je n’ai aucun mérite. J’ai une amie très branchée sur l’actu du cinéma… 

Cette fois, Méline réagit au quart de tour : 

- Ah, eh bien voilà enfin une info sympa ! Je n’osais pas vous le demander… Ainsi, vous n’êtes pas seul…  Il a le courage de hausser les épaules et de murmurer dans un souffle : 

- Oh si, peut-être bien… Enfin… C’est tout comme…  

Auriane arrive sur la pointe des pieds. Elle chuchote : 

- Léo a été gentil, mais il n’a pas eu envie de dormir tout de suite… Et je n’ai pas beaucoup l’habitude, à cette heure de la journée… 

- Alors, tu vois ? Dis-moi, as-tu eu le temps de travailler ? demande Méline à voix basse. 

- Mais oui… Pas de problème, c’était surtout de la lecture avec prise de notes… Je n’ai pas perdu mon temps, loin de là. Et il n’est que vingt-trois heures… Alors, Sélim, vous me ramenez ? Vous allez voir, c’est très facile, dans dix minutes, vous êtes de retour ici…  C’était sans compter le temps pour rejoindre sa voiture, isolée sur le parking du supermarché, et celui nécessaire pour qu’Auriane lui explique comment entrer, à son retour, dans le lotissement. 

Au cours du chemin, elle a dit : 

- C’est bien que vous soyez venu… 

- Pas sûr… Ce que je lui ai montré la replonge dans son passé remuant… 

- Croyez-moi, elle n’en est jamais véritablement sortie. 

- Alors… Que croyez-vous que je puisse lui apporter ? 

- La solitude la bouffe… Elle va vieillir avant l’âge… Vous, en venant la voir, vous l’aidez un peu. De toute façon, vous faites partie de cet univers-là, celui de ses histoires incroyables… Mais vous êtes un ami, alors, forcément, ça lui fait du bien. 

- Vu comme ça… Mais vous aussi, vous avez l’air de compter pour elle… 

- Oui, mais ce n’est pas pareil. Je fais partie de son quotidien. Vous, si vous ne pouvez pas rester longtemps, essayez de revenir de temps en temps…  

Publié dans : Extraits |le 27 août, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

*libé-LuL* |
mes sens |
Mi corazon |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | livre des souvenirs
| L'ermite du 11ème
| Mots@Mots / AtelierS d'é...